Dormir dans le Wadi Rum et arpenter les ruines de Jerash, Jordanie

Si tu n’as pas lu la première partie de ce voyage, clique ici : Explorer la Cité Perdue de Pétra et Flotter sur la Mer Morte, Jordanie.

Déjà le 7ème jour de ce voyage ! Direction le désert de Wadi Rum ! Lieu épique de la révolte arabe menée par Lawrence d’Arabie (tant en réalité que dans le film de 1962).

Après quelques galères de bus, de pick-up et d’autostop, j’arrive finalement dans un village à l’entrée du désert, avec quelques autres voyageurs. En attendant que notre jeep assignée n’arrive, on fait un tour dans des ruines, pas loin, et on mange un peu avec notre hôte (pain trempé dans de l’huile d’olive et un genre de crème fraîche, très bon !).

Finalement, on découvre notre véhicule. Enfin…si on peut appeler encore ça un véhicule.

Franchement, j’ai pu monter dans des voitures bien pourries en Asie, au Bénin ou ailleurs…mais là…c’était franchement épique ! Toutes les vitres sont brisées, le levier de vitesse ne marchait plus, alors ils en ont mis un second sans retirer le premier, il y a des trous de partout, les clés sont suspendues dans le vide, les sièges ont perdu leur cuir…

Voiture défoncée

Mais une fois en route, le véhicule importe peu : les paysages sont renversants ! Hallucinants ! Ce sable et ces falaises rouges contrastent avec le bleu du ciel.

Des caravanes de chameaux d’Arabie déambulent au loin, lentement, tandis que des jeeps tracent leur route à travers les dunes.

Pendant quelques heures, on découvre plusieurs lieux : une immense dune de sable, une petite et une grande arche, la maison où Lawrence d’Arabie a séjourné deux jours, un canyon

Ruines d’une maison où Lawrence d’Arabie a dormi

Dans l’après-midi, on marche vers le camp de bédouins dans lequel on passera la nuit. Bon, il ne faut pas s’attendre à débarquer chez des gens au hasard, dans une tente plantée dans le sable. Tout est bien rôdé, il y a des camps un peu partout dans le désert, construits en dur, avec WC et douches communes.

Avec quelques autres voyageurs, nous décidons d’aller profiter du coucher de soleil et de la vue incroyable sur les étoiles que permet l’absence de lumière du désert. Puis nous rentrons partager un repas, tandis qu’un bédouin joue du oud près du feu.

Après une excellente nuit débute le 8ème jour de ce périple.

Je négocie un bout de route dans la voiture de trois allemands, puis je suis pris en stop par un jordanien, marche quelques kilomètres avant d’être pris par deux tchèques jusqu’à la Mer Morte que nous longeons depuis le sud.

Je prends ensuite un bus local pour Kérak, un château fort datant du XIIème siècle, à l’époque des Croisades. Si tu as vu Kingdom of Heaven (excellent film !), c’est dans ce château que résidait Renaud de Châtillon, qui organisait des attaques de caravanes sarrasines, alors qu’une trêve avait été conclue avec Saladin.

En l’absence de bus pour Madaba, je suis contraint de retourner à Amman.

Le lendemain, 9ème jour, je file à Jérash, que je n’avais pas pu visiter au début du séjour. C’est une ville antique fondé au IVème siècle avant notre ère par Alexandre le Grand, mais que les Romains conquirent et développèrent surtout au premier siècle. Le site est vraiment très grand et particulièrement bien préservé : il y a un forum, plusieurs amphithéâtres, temples, églises, arches…

C’est un lieu qui vaut vraiment le coup, et il faut plusieurs heures pour en faire le tour.

Après en avoir pris plein les yeux, je rentre à Amman et termine la journée avec quelques pâtisseries locales.

Le 10ème jour, je retourne à Madaba, que nous n’avons pas vraiment pu visiter avec Marie-Charlotte, puisque nous étions arrivés de nuit. La ville abrite plusieurs sites archéologiques qui permettent notamment d’admirer des mosaïques millénaires.

Après avoir visité un premier site archéologique, je me rends au Mont Nébo, le lieu où Moïse a aperçu la Terre Promise et où il mourut. Hélas, comme à Umm Qais, une grosse brume cache la vue sur Israël…décidément !

De retour en ville, je vais voir l’attraction phare de la ville : la plus ancienne carte qui nous soit parvenue de la Terre sainte, et qui montre notamment Jérusalem et la Décapole.

Un morceau de la carte, dans l’église

Explication de l’ensemble de la carte (enfin, ce qu’il en reste aujourd’hui…)

Sans trop savoir où je vais, je découvre ensuite une église où il est possible de monter au sommet, en grimpant diverses échelles, et en passant au milieu des cordes servant à faire sonner les cloches.

Mais le plus intéressant se trouve en dessous : il y a des ruines sous l’église et un puits moabite vieux de plus de 3000 ans ! Et il y a toujours de l’eau !

J’ai pu puiser dedans…c’est incroyable de se dire que des gens remontaient de l’eau au même endroit, il y a trois millénaires !

 

Après avoir fait le tour d’autres musées et églises, déjeuné et contemplé de nombreuses mosaïques, je retourne à Amman pour la dernière fois.

A Madaba, il y a un super restaurant qui propose pleeeeein de sortes de riz différents avec du poulet, pour pas cher !

Le 11ème jour…eh bien pas grand-chose en fait. Je comptais visiter le musée Jordanien, le plus grand du pays, qui héberge les plus importantes pièces archéologiques…mais il est fermé le vendredi. Je m’accorde donc une journée de repos, avant de décoller dans la nuit pour la France. Et voilà ! Fin du voyage !

J’espère que ces articles t’ont plu, n’hésite pas à les partager à tes amis et à me laisser un commentaire !

Retour à la catégorie

Commentaires

1 commentaire

  1. toujours sympa de te suivre.

Laisser un commentaire