Escales américaines, États-Unis

Je n’ai jamais été très fan des grandes villes, je dois l’avouer. Je préfère de loin la nature, mais bizarrement, New-York fait partie des quelques villes que j’ai apprécié (avec Hong-Kong notamment). En fait, et comme bien souvent ces derniers temps, je n’avais pas vraiment « prévu » d’aller à New-York. Bien sûr, cette ville légendaire faisait partie de ma liste, mais plutôt sous la rubrique « un jour… » que « bientôt ». Cependant, comme ma destination de l’été était l’Amérique Latine, pas mal de vols low-cost passaient par les Etats-Unis. Du coup quitte à y faire escale, autant la rallonger !

Et donc pour le même prix, je me suis offert 3 jours et demi à Manhattan…et quelques heures à Miami !

J’ai donc profité de cette courte visite pour voir le maximum de choses et en prendre plein les yeux ! Et comme d’habitude, j’ai mis le tout en vidéo pour toi :

 

 

Le bon plan : le New-York City Pass

Pour profiter au maximum des attractions de la ville, je recommande l’achat du New-York City Pass. C’est un billet qu’on peut acheter en ligne pour environ 115$ et qui permet de visiter pas mal de lieux incontournables :

  • Grimper au sommet de l’Empire State Building
  • Visiter le Musée américain d’Histoire naturelle (tu sais, celui du film « La Nuit au Musée » avec toutes les statues de cire et les dinosaures !)
  • Au choix : visiter le Musée Guggenheim OU monter sur Top of the Rock (personnellement j’ai choisi la seconde option, pour voir New-York de haut…et j’ai largement préféré celui-ci à l’Empire State Building, où la queue dure des heures et où la vue est moins belle)
  • Au choix : visiter la Statue de la Liberté et le musée de l’immigration à Ellis Island (avec la possibilité de monter sur le piédestal et de voir l’intérieur de la statue !) OU une croisière touristique
  • Au choix : visiter le mémorial du 11 septembre et son musée OU un musée de l’air et de l’espace (j’ai choisi la première option, et c’est vraiment une visite très émouvante)

Il me restait la possibilité de visiter le Metropolitain Museum of Art, mais quand j’y suis allé, le musée allait fermer. Quoiqu’il en soit, j’ai pu voir énormément de choses grâce à ce billet qui permet de faire de belles économies. Après, c’est sûr que New-York reste une ville très chère par rapport à mes voyages habituels. C’est pourquoi j’ai logé chez un ami d’une amie à Jersey City, dans le New Jersey (mais heureusement le train permet de relier Manhattan très rapidement). En revanche, je n’ai pas trop goûté la gastronomie locale…je ne voulais pas faire flamber mon budget alors que m’attendaient le Pérou et la Bolivie !

En résumé, voilà le programme que j’ai eu à New-York :

Vendredi :

  • Arrivée dans l’après-midi et premier coup de pression en sortant de l’aéroport : je crois pendant 15 minutes que j’ai oublié ma carte bancaire !
  • Direction Jersey City pour me reposer avant d’entamer des journées de folie

Samedi :

  • Top of the Rock (au Rockefeller Center) permet d’admirer la vue à 259m de haut, et de voir Central Park, la statue de la Liberté au loin, One Trade Center, l’Empire State Building… A peine 15 minutes d’attente pour monter, et pas grand-monde sur le toit, ce qui permet de prendre des photos sans soucis

 

 

  • Petite balade à Time Square, puis à Broadway

 

Trump Tower

  • Traversée d’une partie de Central Park, un véritable poumon dans la ville. C’est hallucinant comme c’est immense, avec des forêts et des lacs : je ne l’aurais jamais imaginé si grand et pourtant on le voit dans plein de films… Je suis arrivé en plein phénomène Pokemon Go et petits et grands (dont moi) sont à la recherche des créatures à travers le parc ! C’est très marrant comme ambiance et très bon-enfant.

 

 

 

 

 

  • Musée d’Histoire Naturelle au pas de course (parce que j’avais visité celui d’Edimbourg deux mois avant, mais j’y suis resté quand même pendant 3h30 c’est dire si c’est grand !) dont une superbe projection en 3D sur les parcs nationaux

 

 

 

  • Petite halte à Central Park, parce que j’ai quand même bien marché, hein et qu’il fait très chaud !
  • Retour à Jersey City, une banlieue noire par excellence (look et langage de « gangster » comme on le voit dans les séries ahah)

Dimanche :

  • Marche jusqu’à Liberty Park, où je prends le ferry
  • Visite très intéressante du musée de l’immigration sur Ellis Island

 

 

  • Visite de la statue de la Liberté et du musée, puis ferry jusqu’à Battery Park

 

  • Marche vers One Trade Center, la nouvelle tour qui remplace les twins towers, petit arrêt autour des deux grands bassins en hommage aux victimes du 11 septembre 2001

 

 

  • Visite du musée du 11 septembre, qui montre des objets, véhicules, témoignages de cette journée si particulière qu’on a tous suivi à la télé à l’époque (avec des survivants en tant que guides, un vrai plus pour avoir le ressenti de vrais témoins !)

 

  • Petit tour du côté de Wall Street et halte au bord de l’eau, en face de Brooklyn

 

 

  • Métro et loooongue queue pour grimper sur l’Empire State Building de nuit. Un véritable calvaire : c’est pire qu’à Disneyland, et la terrasse est noire de monde, il faut jouer des coudes pour atteindre le bord et voir quelque chose

 

  • Trop fatigué, je renonce à voir Time Square de nuit et rentre à Jersey City…mais plus de bus à cette heure-là et l’on me dit que c’est dangereux la nuit par ici (coups de feu fréquents…vive l’Amérique !) donc une femme m’aide à négocier un taxi vers mon logement

Lundi :

  • Petit tour à Little Italy et Chinatown : je n’y ai rien vu de spécialement chouette mais je ne suis peut-être pas allé aux meilleurs endroits

Hegai, mon hôte pour quelques nuits

 

  • Halte devant les bâtiments de l’ONU

 

 

Grand Central

 

  • Enorme orage ! C’est dingue, on a l’impression que les éclairs tombent dans la rue d’à côté tellement ça résonne…et je suis trempé…(et à cause de lui, mon avion aura 3h de retard)
  • Je tente d’aller au MET, mais je me fais recaler à cause de mon sac à dos mais de toute manière il allait fermer
  • Brève balade à Central Park, le long du réservoir
  • Train vers l’aéroport…et direction le Pérou !

Et à Miami :

En ce qui concerne Miami, l’escale au retour de mon voyage en Bolivie n’était que de quelques heures…mais bon tant qu’à y être, j’ai pris le bus pour Miami Beach et fait quelques pas sur la plage, sur Ocean Drive et le quartier Art Deco. Je n’y suis pas suffisamment resté longtemps pour me faire une réelle opinion, mais le peu que j’ai vu était ambiance très « bling-bling » avec des grosses voitures et des filles en bikini…

 

 

 

 

 

 

Quoiqu’il en soit, c’est une preuve que parfois,  en prenant le temps de jouer avec les comparateurs de vols, on peut s’accorder des « escales » qui valent vraiment le coup ! C’est autre chose que de rester 15h à l’aéroport, non ?

Comme d’hab, si la vidéo t’as plu, pense à la faire tourner sur les réseaux sociaux ou à tes amis, lâche un petit commentaire, ça fait plaisir, et à bientôt !

 

Musiques de la vidéo :
Fortunate Son – Creedence Clearwater Revival
The Passenger – Iggy Pop

Des chutes de Goðafoss au port de Dalvík, Islande
8 minutes à travers l'Écosse

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

2 Commentaires

  1. Super! comme d’habitude.

    bises

    Répondre
    • Merci !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *