1-2 Hors-série : Le sac à dos

Un élément essentiel d’un voyage « sac à dos » est bien entendu…le sac à dos ! Que mettre dans son sac, alors qu’on part plusieurs semaines au bout du monde ?

Lors de mon premier voyage en Asie, j’avais au départ un sac de 13kg…certainement un peu plus au retour avec l’achat de quelques souvenirs. Pour ce périple en Chine, j’ai voulu l’alléger, malgré les deux semaines supplémentaires. Déjà parce que je me suis rendu compte que ce qu’on prend « au cas où » se révèle souvent inutile (d’autant qu’à moins de partir sur une île déserte, il est toujours possible de trouver ce qu’il nous manque sur place). Ensuite pour gagner en confort : vadrouiller avec un sac lourd est fatiguant, voire pénible. Et enfin, raison plus personnelle : j’ai le dos fragile, suite à une opération.

Je m’étais donc fixé sur un poids idéal de 10kg. Hélas, cette fois-ci, je ne pars pas au mois d’août, et la charge se retrouve augmentée par l’ajout de vêtements chauds. Qui plus est, j’emmène un PC portable acheté pour l’occasion (exprès pour toi, lecteur !) que j’ai voulu petit et léger, mais qui ajoute tout de même 1,5kg avec les câbles et la housse. Donc le poids économisé en enlevant toutes les choses inutiles des autres voyages est malheureusement récupéré…et au final, mon sac pèse tout de même 13kg. (Le sac est compris dans le poids total).

 

Le contenu

Voici donc la liste des choses que j’emporte (sur moi ou dans le sac), et qui pourra peut-être vous aider à préparer votre sac pour un prochain voyage en hiver :

 

Vêtements

– Un pull à capuche
– Deux polaires
– Deux pantalons cargo
– Trois t-shirts manches courtes
– Deux t-shirts manches longues thermolactyls et une paire de collants thermolactyls
– Un pantalon en toile très léger (pour traîner dans la chambre)
– Une paire de tongs (également pour traîner : les modèles pour la piscine sont moches mais très légers)
– Un manteau softshell
– Trois caleçons et trois paires de chaussettes (renforcées, pour la marche)
– Une paire de gants, un bonnet et une écharpe en polaire
– Une casquette
– Un chèche (conseil trouvé sur un autre blog : mettre du parfum dessus pour couvrir les mauvaises odeurs dans les toilettes chinoises)
– Une paire de bonnes chaussures de marche
– Une ceinture cache-billets
– Ma ceinture lombaire (à cause de mon problème de dos)

Pour le coup, j’ai préféré prendre plusieurs vêtements légers que je superposerai, plutôt qu’un gros manteau et des gros pulls. Je ne suis pas spécialement frileux, mais sachant que la température pourra atteindre les -20 degrés, je ne pars pas non plus en bermuda/t-shirt.

 

Pratique

– Un drap de sac en soie (pour dormir au propre et gagner quelques degrés)
– Une serviette microfibre (ces serviettes ont le mérite d’être légères et de sécher vite)
– Une paire de lunettes de soleil
– Une trousse de toilette minimaliste : déo à la pierre d’Alun, brosse à dents, dentifrice et savon de marseille (pour le linge, et pour moi)
– Une trousse de soins/secours : mal de l’altitude, antidiarrhéique, vitamines, stick pour les lèvres, anti-douleurs, pansements, prévention et traitement anti-ampoules
– Le Guide du Routardle Petit Futé (juste le chapitre sur le Yunnan : mon père amènera le guide avec lui) et le guide de conversation Berlitz
– Un second sac à dos, de 20 litres, pour la journée et les excursions
– Une paire de lacets de rechange (qui feront aussi office de corde à linge, associés à deux mini-ventouses)
– Un rouleau de PQ et des mouchoirs
– Un petit carnet et un crayon de papier
– Une couverture de survie
– Un couteau suisse, une mini-boussole mousqueton, du fil et une aiguille, quelques élastiques, un peu de ficelle…

 

 

Le matériel « pratique » (poids total : environ 4.5kg)

Note : je n’ai finalement pas pris la gourde, car je ne pense pas qu’elle me sera indispensable.

 

Electronique et loisirs

Contrairement à mon précédent voyage où j’avais banni pratiquement toute forme d’électronique, cette fois-ci, je préfère prendre « quelques » bricoles :

– Un petit PC portable (30 x 20cm pour 1.3kg) dans une housse avec son chargeur, un antivolune clé USB 16 Go et une clé USB 32go pour avoir des sauvegardes supplémentaires des photos
– Un appareil photo numérique (Canon Powershot SX240 HS), sa housse, deux chargeurs de batteries,  un trépied GorillaPod Magnetic, 3 batteries et 2 cartes mémoires
– Un téléphone portable (réservé aux urgences) et son chargeur
– Une batterie externe, permettant de recharger l’appareil photo et le téléphone lorsqu’il n’y a pas de prise de courant dans le coin
– Un casque pour la musique (pour les transports ou le soir dans la chambre uniquement)
– Un petit talkie-walkie (mon père prend l’autre, cela nous permet de nous retrouver), avec son chargeur
– Un roman
– Une montre
– Une prise électrique internationale

 

 

Le matériel électronique (poids total : environ 4kg)

 

Bon d’accord…ce ne sont pas juste « quelques bricoles »…je n’ai jamais emmené autant de matériel que cette fois-ci. Et forcément, le poids que j’ai économisé en enlevant le superflu des autres voyages est récupéré avec tout ça…

 

Autres détails

Par précaution, j’entoure mon sac à dos d’une housse anti-pluie et je bloque les fermetures éclair avec de petits cadenas à code. Ça a plus un effet disuasif qu’autre chose, puisqu’un coup de couteau et le tissu est déchiré…mais disons que pour les aéroports, ou bien dans la foule, ça rend la tâche plus difficile aux pickpockets.

Je garde mes papiers (passeport, billets d’avion, réservations…) dans une pochette étanche. Une bonne idée est également de scanner tout ce qui est important et de se les envoyer par email. Ainsi, s’ils sont volés ou perdus, un petit tour dans un cybercafé et on peut les imprimer à nouveau ! Mes vêtements sont aussi roulés dans des sacs en plastique, pour éviter qu’ils ne prennent l’humidité s’il pleut.

 

Bilan après le retour

J’ai pu constaté que j’ai fais de bons choix lors de mes préparatifs : j’ai utilisé pratiquement tout ce que j’ai emmené. Seules exceptions : le pantalon en toile, un peu trop léger pour l’hiver, et le bonnet pour des raisons esthétiques (je n’aime vraiment pas en porter…). Je n’ai rien perdu et on ne m’a rien volé. Le seul objet qui s’est cassé est l’antivol du PC portable, mais pas par un voleur…il devait juste être de mauvaise qualité et ne bloquait plus rien au bout de quelques utilisations.

1 - 出发前 Avant le départ en Chine
2 - 抵达中国 Le trajet et l'arrivée en Chine

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *