Première nuit à Reykjavík, Islande

Dimanche 27 Juillet

17h10 : L’aventure commence !

Après un week-end très chargé, le moment du départ est arrivé. Je suis à l’aéroport de Toulouse, un peu trop en avance, et sans grand-chose à faire…mais je ne dois pas utiliser mon smartphone : l’économie des batteries est primordiale !

 

Départ pour Reykjavík

 

Je suis tendu, un peu moins que pour le départ en Chine, car c’était mon premier voyage en solitaire, mais quand même… j’ai eu beaucoup moins de temps pour préparer ce périple en Islande. D’ailleurs, à la dernière minute, j’ai décidé d’aller directement à Selfoss plutôt qu’à Reykjavík puisque je n’ai rien à y faire et que ma première étape majeure est le Landmannalaugar. À voir si je trouve des islandais sympathiques à minuit pour m’en rapprocher en stop, sinon ce sera le bus pour Reykjavík.

Avion : Il y a beaucoup de français dans l’avion entre Hambourg et l’Islande. J’en profite pour discuter avec d’autres routards. Plus le temps passe, plus le soleil est visible : c’est comme remonter dans le temps.

Minuit : On arrive, il pleut. Je récupère mon sac, change des euros contre des couronnes islandaises(ISK) et tente mon coup avec une famille qui charge une voiture. Ils me répondent qu’ils sont pleins. Je suis fatigué, il pleut, je décide finalement de prendre le bus.

2h30, heure locale :  J’arrive au camping, la réception est fermée, tant pis, je payerais demain. Le montage de la tente sous une petite pluie et du vent se passe assez bien.

 

Tente en Islande

Ma tente (photo prise le lendemain matin)

 

C’est drôle, il ne fait pas tout à fait nuit…même sans lampe de poche, on y voit suffisamment pour se débrouiller.

Une fois couché, une véritable tempête se lève. J’ai peur que ma tente ne tienne pas (c’est la première fois que je dors dedans, je ne l’ai monté qu’une fois pour m’entraîner ). Je ressors donc tendre les piquets et ajouter des haubans. D’autres tentes se plient davantage que la mienne, et sont même ouvertes. Je me recouche mais dors très peu.

Dépense de la journée : 2400 ISK pour le bus

Marché flottant, serpents et chasse aux lucioles, Vietnam
De Reykjavík au volcan Hekla, Islande

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

1 Commentaire

  1. bon voyage
    plutot il semblerait
    les photos sont top
    christian

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *