Pourquoi aller en Birmanie ?

« Tu vas en Birmanie ? Ah c’est chouette ! C’est où déjà ? »

C’est souvent de cette manière qu’on m’a répondu lorsque j’ai dit que je partais là-bas. D’ailleurs, si en France, on a tendance à parler de la Birmanie, le nom officiel est désormais « Myanmar » et il se situe principalement entre l’Inde, la Chine et la Thaïlande. C’est un pays dont on a surtout entendu parler pour ses rebondissements politiques (via l’histoire d’Aung San Suu Kyi et de la junte militaire notamment) et qui s’est ouvert au tourisme il y a quelques années seulement.

 

Jeunes moines

 

Costumes traditionnels

 

Alors pourquoi aller en Birmanie ?

Si Bagan et ses milliers de temples sont fascinants, si l’or de la Pagode Shwedagon brille de mille feux et que le lac Inle ou le pont d’U Bein sont des lieux qui resteront gravés dans la mémoire, je dois avouer que ce qui m’a vraiment le plus marqué, ce sont les birmans eux-mêmes. Ils sont toujours souriants

Si l’on appelle souvent la Thaïlande « le pays du sourire », pour moi, c’est vraiment la Birmanie qui mérite cette appellation.

On s’est d’ailleurs fait la réflexion avec Manu, le pote qui m’a accompagné durant ce voyage : « t’as entendu un seul enfant pleurer ces dernières semaines ? ». Même les bambins ont toujours un sourire aux lèvres, c’est dingue !

 

Pont U-Bein

Pont U-Bein

 

Fermière birmane

 

Papy chat

Notre hôte, durant le trek dans les montagnes

 

Mr. Shake à Hsipaw

Mr. Shake à Hsipaw, une merveille à petit prix !

 

Que voir en Birmanie ?

Comme souvent, il faut faire un choix lors de l’élaboration d’un itinéraire, et comme nous ne disposions que d’une quinzaine de jours sur place, il a fallu se résoudre à emprunter un itinéraire assez classique : Rangoon, Bagan, le lac Inle, un trek aux alentours de Hsipaw et finir avec la région de Mandalay. Malgré tout, nous n’avons pas eu le sentiment d’être entourés de touristes ni d’être spécialement tenus par la main, comme on pourrait le sentir dans un pays bien plus touristique comme la Thaïlande.

 

Temple caché

 

Bagan

Bagan

 

Grand-mère Hsipaw

Elle ne le sait pas, mais sa photo est maintenant dans mon salon !

 

Quel budget faut-il pour voyager en Birmanie ?

1€ vaut environ 1300 kyats et 1000 kyats font 80 centimes d’euros. Dans l’ensemble, la Birmanie est un pays plus cher que d’autres contrées d’Asie du Sud-Est (dans les zones touristiques tout du moins). Il reste cependant très bon marché par rapport à la France, cela va sans dire.

La plupart du temps, il n’est pas nécessaire de marchander pour la nourriture : les prix sont les mêmes pour les locaux et pour les étrangers (sauf dans les lieux touristiques). En revanche, pour les souvenirs ou les activités touristiques (calèche, trek, bateau…), il est possible de négocier.

 

Argent en Birmanie

Tout de suite on se sent riche !

 

Plutôt que de donner un budget moyen par jour (ce qui dépendra de la manière de voyager de chaque personne), voici une liste de quelques dépenses au Myanmar :

Nourriture et hébergement :

  • Bouteille d’eau/soda : 300/350 kyats
  • Chambre double dans un hôtel simple : en général 20 à 25$ (donc la moitié par personne)
  • Repas à table : entre 1000 et 8000 kyats

 

Cuisine birmane

 

Poisson au Myanmar

 

Trajets :

  • Bus de nuit Rangoon – Bagan : 15000 kyats (18000 kyats en bus VIP)
  • Bus de nuit Bagan – Inle : 15000 kyats
  • Bus de nuit Inle – Hsipaw : 14000 kyats
  • Trajet en taxi : de 2000 à 8000 kyats selon la distance
  • Train entre Hsipaw et Pyin Oo Lwin (Mandalay) : 2750 kyats en 1ère classe

 

Véhicule en Birmanie

Naaan, je te rassure, les bus de nuit sont un peu plus grands…

 

Viaduc Gokteik

L’impressionnant viaduc de Gokteik, entre Mandalay et Hsipaw

 

Activités :

  • Journée en calèche à Bagan (de 10h à 20h) : 17000 kyats pour la calèche entière
  • Location de petite moto : 4000 kyats la journée (un peu plus si comme moi, tu te viandes et que tu casses un frein…)
  • Journée en bateau sur le lac Inle : 17000 kyats pour le bateau entier (+5000 kyats pour une extension vers un vieux monastère)
  • 3h de balade à cheval : 12000 kyats
  • 2 jours de trek (guide + hébergement la nuit chez l’habitant + repas) : 20000 kyats

 

Cheval au lac Inle

Petite balade à cheval au lac Inle

 

Chenille

 

Enfant buffle

Chacun ses préférences en terme de monture !

 

Pour information, tous ces prix datent d’août 2015, il est possible que les taux aient évolués depuis. En ce qui concerne les vols, il est généralement moins coûteux de faire escale à Bangkok et de prendre ensuite un autre vol pour Rangoon ou Mandalay.

Voilà, j’espère que tous ces détails te donneront envie d’aller faire un tour en Birmanie, qui est un pays qui a beaucoup à offrir aux voyageurs avides de nouvelles découvertes et d’une population extraordinaire !

 

Chauves-souris dans les souterrains

Chauves-souris dans les souterrains

 

Trek en Asie

Comme toujours en voyage, on fait des supers rencontres !

A la découverte de la Birmanie - Partie 2
Escapade dans les Highlands en Écosse - Partie 1

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *