Les pieds trempés jusqu’à Hanoï, Vietnam

Jeudi 13 Août

5h20 : La journée débute mal : mes chaussures de rando, laissées 30cm trop loin du toit, sont pleines d’eau suite à la pluie de cette nuit. Si j’avais un doute sur leur étanchéité, ce n’est plus le cas maintenant : elles empêchent aussi bien l’eau d’entrer que de sortir !

Sur cette boulette, Antonin me prête ses baskets. Le jour se lève sur la mer…

 

Soleil levant sur le delta du Mékong

 

Ba Dong Beach Resort

 

6h : Départ en moto-taxi avec le shérif et sa bande, vers Trà Vinh. Le même parcours que deux jours avant, ou presque, car nous n’empruntons étrangement aucun ferry. Mêmes décors : vaches, cases, rivières, bassins, champs, pagodes… La conduite est un peu plus bourrine, toujours à base de coups de klaxon, auxquels nous nous habituons.

7h30 : Arrivée à la gare routière de Trà Vinh pour prendre un bus vers Hô-Chi-Minh-Ville, en passant par Vĩnh Long et Bến Tre. Mais attention ! Un bus première classe avec bouteille d’eau fournie à chaque passager !

Bon d’accord…j’ai une poule sous mon siège, un canard à deux mètres, la clim’ ne marche pas très bien et nous sommes tassés…mais on a connu pire, hein !

Vers 10h : Sans prévenir, le chauffeur arrête le bus sur une aire d’auto…euh…de route tout court, où des dizaines de tables sont installées. En gros : « je m’arrête, je vais manger, vous faites ce que vous voulez et on repart ». Bon bah…tant qu’à faire, petit déj’ de riz au poulet !

 

Manger sur la route au Vietnam

 

Ville sur la route

 

Ouvriers au Vietnam

 

Pont traversant le Mékong

 

Péage vietnamien

 

 

11h58 : Saigon, nous revoilà ! Quelques coups de fil inutiles à JetStar, qui a modifié notre vol, et nous voici dans un taxi pour l’aéroport. On se demande si l’avertissement de Nguyet concernant une manette cachée pour fausser la distance parcourue est si bidon que ça, car les 15km nous ont paru bien courts !

13h : Notre vol est finalement seulement 15 minutes plus tôt que prévu… Du coup, on est très en avance et on a perdu notre après-midi, puisqu’à l’aéroport…enfin voilà, il y a mieux comme visite touristique.

Nous sortons et voyons un semblant de centre commercial plus loin. Toutes les boutiques sont luxueuses et au prix occidental. Ce n’est pas ici que nous achèterons nos souvenirs. Déambulant à travers les 6-7 étages, nous terminons par nous poser à la table d’un…KFC ! Il y a des moments où l’on a envie de manger autre chose que du riz et des nouilles…enfin…juste Antonin et moi, car ses parents ont décidés de ne manger qu’asiatique. Puis, nous descendons au sous-sol et découvrons une salle d’arcade ! À nous les parties de jeux vidéo sur les bornes à 10 centimes !

16h : Nous retournons à l’aéroport, attendons un peu…et apprenons que l’avion partira à 17h10, soit l’heure précise à laquelle nous devions décoller à la base…enfin bon…c’est fait, c’est fait.

Note générale : Dans le delta du Mékong, les villages ne sont pas séparés, ils longent les routes sans jamais laisser d’espace.

 

Rue d'Hanoï

 

20h : L’hôtel est très sympa, spacieux et classe. Nous visitons les environs : le lac est juste à côté. Contrairement à Saigon, où les routes sont droites, quadrillant la ville, ici à Hanoi, elles sont plus courbées, ce qui la rend plus agréable à arpenter. En revanche, il y a beaucoup plus de touristes et de blancs… À moins que ce ne soit que dans notre quartier. Sur ce…bonne nuit !

 

Nombreux fils électriques

 

Note : C’est marrant, dans la rue quand nous négocions avec des marchands, des vietnamiens s’arrêtent parfois et nous aident à marchander en disant : « tel prix ok, mais pour les deux ! », ou alors ils prennent quelque chose dans l’étalage et disent : « ok, ça cadeau en plus » au détriment du marchand…mais celui-ci refuse toujours…et on y perd constamment… Rien à faire, on est blancs, on paye le prix multiplié par 3, 5 voire des fois 10 !

Trek du Laugavegur - De Hrafntinnusker à Alftavatn, Islande
Mythes et cascades sur la route de Vík, Islande

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

1 Commentaire

  1. Ces pays sont vraiment remplis d’arnaques avec les taxis. Ca fait partie du folklore local. lol

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *