Une aventure riche et mémorable au Costa Rica

Article rédigé par Nikita du site Marco Vasco

Bienvenue au Costa Rica ! Le pays de la pura vida… Cette contrée encadrée par la mer des Caraïbes à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest est une destination de choix pour passer des vacances inoubliables. Pionnière mondiale en matière d’écotourisme, elle accueille chaque année des millions de touristes qui viennent découvrir ses patrimoines naturels. Parmi les régions à visiter absolument lors des séjours au Costa Rica, les cordillères du Sud possèdent plusieurs endroits de rêve qui font le bonheur des amateurs de randonnée comme le parc national Chirripo. Cette vaste réserve de plus de 50 000 hectares est située en plein cœur de la Cordillère de Talamanca. Elle abrite une grande concentration de tapirs, près de 260 espèces d’amphibiens et de reptiles ainsi que 400 espèces d’oiseaux, à l’instar du quetzal. Ce dernier est resplendissant avec son plumage d’émeraude et de rubis. On peut le voir dans la forêt de nuages entre 1 500 et 3 000 m d’altitude. En outre, les visiteurs repéreront dans ce parc des jaguars et des pécaris.

 

thumbnail_COSTA RICA_

 

À la découverte de San Gerardo de Dota

Une fois dans la montagne de Talamanca, les aventuriers sont invités à visiter le village de San Gerardo de Dota. Un vrai paradis des randonneurs, cette petite localité est située dans la vallée étroite de la rivière Savegre. Elle est caractérisée par une vaste forêt nuageuse luxuriante agrémentée de chaînes de montagnes. Les « écotouristes » pourront s’y familiariser en douceur à l’environnement, à la faune et à la flore costaricienne. En effet, ce voyage Costa Rica à San Gerardo de Dota est, en outre, une occasion unique d’explorer le parc national Los Quetzales. Ce site, considéré comme le foyer des quetz aux, a été créé en 2005. Il s’étend sur plus de 4 000 hectares et est partagé entre forêt de montagne et forêt humide. On y aperçoit la majorité des espèces d’oiseaux répertoriés dans tout le pays et des mammifères protégées telles que le tatou, ou encore le singe-écureuil. Par ailleurs, cette destination est connue comme étant un point de repère des amateurs de pêche à la truite.

 

COSTA RICA __

 

Une aventure dans les plaines du nord du Costa Rica

Après cette escapade dans les cordillères du Sud, un passage dans la plaine du nord emmène les aventuriers à sillonner les sentiers de la station biologique, la Selva. Connu à l’échelle internationale, ce refuge pour des milliers d’espèces animales et végétales sert de centre de recherche et d’éducation. Il héberge une grande variété d’épiphytes, ainsi que des prédateurs tels que des jaguars et des pumas. De leur côté, les passionnés de végétation tropicale pourront prévoir une petite virée en bateau en direction de l’île Heliconia qui se trouve juste au large de Puerto Viejo de Sarapiqui. Fascinante, elle est cloitrée dans une forêt luxuriante. Pour les vacanciers qui ont déjà eu l’occasion d’y mettre les pieds, ce jardin botanique est un monde unique dans lequel tranquillité naturelle, chants d’oiseaux et bruit de fleuve roulant sont en parfaite harmonie. Le décor est constitué de superbes collections de bambous et d’orchidées.

Les sites de randonnée à ne pas manquer en Indonésie
Les incontournables d'un voyage au Vietnam

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *