Temple de la Littérature et marionnettes sur l’eau, Vietnam

Vendredi 14 Août

7-8h : Mmmh, quelle excellente nuit ! Malgré l’appel de la mère d’Antonin pour aller voir les vieux vietnamiens faire leur gymnastique au bord du lac, je rallonge ma nuit de précieuses minutes.

9h : Nous partons découvrir Hanoï de jour. C’est assez comparable à Saigon, avec moins de scooters, mais les traversées de rues sont plus ardues.

 

Rues d'Hanoi

 

Nous visitons quelques magasins, puis prenons la direction du temple de la Littérature, qui a aussi été un temple dédié à Confucius. Un grand et beau jardin avec des arbres impressionnants, un bassin, de belles bâtisses…un lieu calme…si seulement il n’y avait pas autant de touristes ! Les français sont très présents à Hanoï.

 

Jardin du temple de la littérature

 

Temple de la littérature d'Hanoï

 

Temple de Confucius

 

Tour à Hanoï

 

Stèles du temple de la Littérature

 

Temple de la Littérature

 

Temple au Vietnam

 

Temple de Confucius à Hanoï

 

Statues en bois

 

Figurine sur un bonzai

 

Tambour Vietnam

 

Vieux temple d'Asie

 

Vers midi : Nous nous arrêtons dans une rue, pris par la pluie, et décidons d’aller manger dans un restaurant de la chaîne Pho24 (le Pho est un plat typique vietnamien : des nouilles, de la viande et des herbes dans un bouillon).

Nous n’aurions pas dû prendre le « spécial », car par rapport aux normaux, la seule chose supplémentaire c’est…de gros morceaux de gras ! Sympa !

 

Le gras, c'est la vie !

Le gras, c’est la vie !

 

De retour à l’extérieur, un cireur de chaussures s’en prend à Antonin et insiste pour nettoyer ses baskets. Nous mettons un quart d’heure pour réussir à nous en libérer ! Coriace !

La pluie tombant averse, Antonin et ses parents se mettent à écrire leurs cartes postales jusqu’à 14h.

14h : Nous nous séparons : Antonin et moi d’une part, ses parents d’autre part. Nous allons visiter le musée des Beaux-arts. Il regroupe des œuvres de l’âge de pierre jusqu’à notre époque. L’influence indienne m’a interloquée, avec le présence de Shiva, notamment. Les tableaux à la laque et aux feuilles d’or sont vraiment jolis, les contrastes de lumière créés par l’or…

Hô Chi Minh est ici aussi bien présent, comme dans tous les endroits que nous avons vu. Dans la galerie dédiée aux œuvres contemporaines, les tableaux décrivent le contact entre les soldats et le peuple, les guérilleros, la présence française…

Au bout d’une heure, nous partons. En route, je m’achète une cape de pluie, afin d’être prêt pour l’excursion à Sapa.

 

Voie ferrée traversant Hanoï

Voie ferrée traversant Hanoï

 

16h : Nous cherchons les parents d’Antonin à la gare, pour réserver les billets de train…en vain. Nous prenons donc un verre devant la gare, et les vendeuses nous font goûter à leur repas : du riz en galette (enfin…du riz compacté, pas des crêpes) « trempées » dans de la poudre de cacahuète…très bon !

Puis nous leur demandons ce qui est enveloppé dans des feuilles de je ne sais quel arbre. On dirait des perles de coco à l’aspect, mais l’intérieur contient quelque chose à base de haricots. Personnellement, je n’aime pas.

Nous en essayons un deuxième en route vers l’hôtel : celui-ci est vraiment immonde ! De la gelée enveloppant de la viande…je n’ai même pas pu entamer la viande ! J’ai encore le goût bizarre dans la bouche, quand j’écris ces lignes, le soir.

Soudain, quelques gouttes tombent. Quelques scooters s’arrêtent : les passagers mettent leurs capes de pluie. D’ailleurs, il y a des capes qui protègent même le guidon et une partie transparente permet au phare d’éclairer…comme quoi les deux-roues font partie de la culture.

Je les imite, tout content d’essayer la mienne, toute neuve (négociée à 70.000 dongs au lieu de 100.000…il nous reste encore des progrès à faire, car on aurait pu descendre plus bas, je pense). Et j’ai bien fait ! 20 secondes plus tard, une pluie battante tombe, trempant Antonin de la tête aux pieds !

Bref, nous rentrons à l’hôtel, petite douche et…

18h : Départ pour le spectacle de marionnettes sur l’eau ! Bon, mis à part l’obligation de payer un supplément pour avoir le droit de prendre des photos, c’était superbissime ! Je découvre un instrument de musique vietnamien vraiment extraordinaire : le Đàn bầu. Il s’agit d’un instrument avec une seule corde pincée au moyen d’une tige de bambou, dont le manche flexible permet d’obtenir de nombreux sons. Et franchement, c’était un régal à entendre. (Si vous souhaitez en entendre un morceau, vous pouvez voir cette vidéo).

 

Spectacle Hanoï

 

Les différentes scénettes du spectacle de marionnettes sur l’eau illustrent des moments de la vie courante : un gardien de buffle jouant de la flûte, des travaux agricoles, la pêche et la chasse, une course de pirogues, mais aussi des mythes locaux tels que « la légende de l’épée restituée » ou la « danse des phœnix ».

 

Spectacle de marionnettes sur l'eau

 

(Mon appareil photo de l’époque ne faisant pas de vidéos convenables, je vous encourage à aller voir quelques vidéos d’autres personnes qui y ont assisté, par exemple celle-ci qui donne un bon aperçu du spectacle).

Après un passage dans un magasin de tenues locales, nous rentrons en pousse-pousse et mangeons dans un restaurant de fruits de mer, avant d’aller nous coucher.

Vue imprenable sur le glacier de Skaftafell, Islande
Mythes et cascades sur la route de Vík, Islande

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *