Sigirîya, un petit trésor à découvrir au Sri Lanka

Sigirîya ou le « rocher du lion » est un site archéologique célèbre du Sri Lanka. Il s’agit d’une destination prisée des voyageurs grâce aux nombreuses richesses qu’elle cache.

Petite histoire sur Sigirîya

Localisé au centre du Sri Lanka et à 160 km de Colombo, le rocher du lion est un site où vous pourrez effectuer une ascension vertigineuse et une découverte historique. Jadis, Sigirîya n’était qu’un gigantesque roc de 370 m de haut avec des parois raides et un grand réservoir d’eau installé à quelques lieux de là. Ensuite, il a tenu un rôle important dans l’histoire du pays. En effet, vers le Ve siècle, Kassyapa a assassiné son père, le roi d’Anurâdhapura Dhatusena, et a volé le trône de son frère ainé. Ce dernier fut exilé en Inde et fit la promesse de revenir pour venger leur père et récupérer sa place légitime. Par la suite, Kassyapa décida de se réfugier sur le rocher du lion avec toute son armée. En plus des défenses naturelles de cet endroit, le nouveau roi y ajouta une forteresse, des murailles et des fosses pour renforcer sa sécurité. Durant votre voyage Sri Lanka, vous constaterez encore des vestiges de ce passé tumultueux de la couronne srilankaise. D’ailleurs, il n’est pas étonnant qu’un grand nombre de visiteurs y passe chaque année.

L’ascension du Sigirîya

Au XXe siècle, le décor délabré du rocher du lion fut réaménagé. Les fosses ont été murées et les chemins pour arriver au sommet ont été réadaptés. Sigirîya est doté de beaucoup de charme et permet d’avoir une vue imprenable sur les environs. Pour monter, il faudra passer par un escalier en colimaçon. Celui-ci vous mènera dans une galerie qui contient des dessins des demoiselles de Sigirîya. À ce qu’il parait, ces fresques représenteraient les courtisanes du roi Kassyapa. Ensuite, poursuivez votre voyage srilankais en montant les marches en acier, suspendues au bord du gouffre. Le circuit est assez vertigineux et nécessite un peu d’endurance, mais rien de très alarmant. Vous trouverez après d’impressionnantes pattes de lion. En poursuivant votre ascension, vous parviendrez au sommet du rocher. Vous y admirerez des jardins bien entretenus, des bassins et la forteresse en ruine de Kassyapa. De plus, sur ce site, vous découvrirez un bouddha couché de 13 m de long qui date du IIe siècle av. J.-C.

 

Sigiraya

Quelques informations à savoir

Le site archéologique de Sigirîya fait partie du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Vous atteindrez cette destination en prenant un tuk-tuk ou un bus à partir de Dambulla. Il y a une entrée payante qui s’ouvre vers 7 h du matin. Aux environs de cet immense bloc de pierre, vous trouverez quelques adresses où loger et manger pendant votre voyage au Sri Lanka. Par ailleurs, l’ascension dure à peu près une trentaine de minutes et il faut savoir que durant votre expédition, vous pourrez rencontrer des frelons. À certaines périodes, les piqûres de ces insectes sont virulentes, alors munissez-vous de quelques matériels de protection. Apportez également quelques choses à grignoter et de l’eau, car il y a peu de vendeurs à Sigirîya. Après la visite du sommet, vous aurez l’occasion de visiter le musée qui se situe non loin de là.

 

 

Destination soleil : quel pays choisir ?
La culture birmane : 3 choses intéressantes à savoir

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *