Road trip au Maroc – Partie 2

(Pour lire la première partie de mon voyage au Maroc, c’est par ici).

 

Cherchant sur ma carte un autre lieu à découvrir, j’en conclu que je m’étais suffisamment enfoncé dans les terres et que plus rien ne se trouvait à moins de sept heures de route. Je fis donc demi-tour, et entamai la traversée du Haut-Atlas dans l’autre sens, et de nuit cette fois-ci. La fatigue m’obligea à négocier une chambre, sitôt la montagne quittée.

Le lendemain, je m’élançai vers la capitale du pays : Rabat.  Au bord de l’océan, les murailles encore debout malgré les vagues fracassantes, la visite en fut des plus plaisantes.

 

Rabat au Maroc

 

Une brève halte me fit découvrir le mausolée de Mohammed V et la tour Hassan, hélas en rénovation.

 

Mausolée Mohammed V au Maroc

Mausolée Mohammed V

 

Rabat au Maroc

 

Mausolée du roi du Maroc

Intérieur du mausolée

 

Puis un immense cimetière s’étala devant mes yeux tandis que je m’approchai de la longue digue : impressionnante succession de tombes pointant toutes vers la Mecque. Les vagues faillirent m’asperger, alors que j’observai quelques surfeurs profiter de leur vigueur.

 

Cimetière musulman au Maroc

 

De retour près des fortifications, je déambulai et tombai sur un musicien, dont les notes résonnaient dans les ruelles bleutées.

 

Murailles de Rabat

 

Musicien au Maroc

(Probablement ma photo préférée du voyage)

 

Porte à Rabat

 

Ruelles de Rabat

 

Une poignée de pas supplémentaires me fit traverser les jardins andalous après quoi je me dirigeai vers Chellah, point de jonction entre les civilisations romaine et arabe. Mais plus que les ruines, ce furent les dizaines de cigognes qui attirèrent l’objectif de mon appareil photo.

 

Jardins andalous

Jardins andalous

 

Entrée de Chellah

Entrée de Chellah

 

Ruines romaines et marocaines

Ruines romaines et marocaines

 

Ruines romaines au Maroc

 

Cigognes

 

Cigognes à Chellah

 

En fin de soirée, j’atteignis Casablanca, dont les embouteillages interminables et la grisâtre me donnèrent sitôt envie de la quitter. Hélas l’obscurité eu raison de ma motivation, et je n’eus d’autre choix que d’y passer la nuit, dans une chambre miteuse et hors de prix. J’en profitai toutefois pour admirer la mosquée Hassan II, construite sur les eaux et troisième plus grande du monde, avant de reprendre la route.

 

Mosquée Hassan II

Mosquée Hassan II

 

En début de soirée, j’arrivai à Essaouira, repère des routards et des hippies, qui me plut beaucoup tant par son ambiance que par sa beauté. Je décidai d’y rester plus longtemps, et renonçai ainsi à toute excursion vers le lointain Sahara, désormais trop loin pour le peu de temps que je m’étais accordé au Maroc.

 

Essaouira

 

Mouette

 

Murailles d'Essaouira

 

Je m’offris alors mon seul véritable repas local du séjour dans un restaurant dont la réputation était méritée : les Alizées Mogador, où le patron prouva une fois de plus l’excellente hospitalité locale et les notes subtiles de la gastronomie marocaine.

 

Balade à Essaouira

 

Restaurant à Essaouira

 

Une fois debout, je foulai de mes pieds le port de pêche et les murailles de cette charmante cité. Guidé par un marin contraint par la tempête de rester à terre, j’y découvris les différentes embarcations, les méthodes de pêche et les poissons vendus sitôt sortis des filets.

 

Port d'Essaouira

 

Requins au Maroc

 

Etal de poissons au Maroc

 

Je grimpai ensuite au sommet d’une tour et du chemin de ronde et observai les échanges de billets qui passaient discrètement de la main d’un badaud à la poche d’un autre.

 

Chemin de ronde à Essaouira

 

Murailles et canons

 

Finalement, n’ayant d’autre choix que de regagner mon point de départ et d’arrivée, je m’accordai une ultime halte sur une plage abandonnée, et fit un dernier feu au sommet de la falaise, méditant sur ce que j’avais vécu ces derniers jours et ce qui m’attendait une fois rentré…

 

Berger au Maroc

 

Repas sur le feu

 

Seul sur la plage

 

Ainsi s’acheva mon périple au Maroc…tandis que le prochain m’attend déjà.

6 minutes pour découvrir le Maroc
Road trip au Maroc - Partie 1

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

4 Commentaires

  1. Toujours de belles photos et commentaires….C’était quoi  » les échanges de billets qui passaient discrètement de la main d’un badaud à la poche d’un autre »??. du shit??

    Répondre
    • Pas que je sache non, mais le temps que je prenne quelques photos des gens sur le port, j’ai pu voir de nombreuses personnes s’échanger discrètement de l’argent. L’un avançait vers l’autre, lui donnait des billets, celui-ci les rangeait dans sa poche et le premier repartait… Je n’ai pas su pourquoi, mais je ne pense pas qu’il y ait eu un rapport avec de la drogue…

  2. Bonjour, que de belles photos ça donne vraiment envie d aller au Maroc et de découvrir les lieux cités !!!

    Répondre
    • Bonjour Cynthia, merci beaucoup pour ton commentaire qui lui me donne envie de continuer de vous faire découvrir les pays que je visite !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *