8 – 大理沙溪 De Dali à Shaxi, Chine

Eh oui, un deuxième article le même jour ! Ne t’emballe pas trop, c’est qu’il n’y a pas grand-chose à raconter (et en plus, j’ai déjà écris une fois cet article, et il a disparu lorsque je l’ai enregistré…).

Le repos que je me suis imposé la veille a porté ses fruits ! Le mal de ventre a disparu, et j’ai pu prendre un repas sans avoir envie de vomir ou besoin d’aller aux toilettes au milieu de l’assiette. Pour ne pas tout gâcher, j’ai préféré prendre un repas occidental (bacon, œuf et pain perdu) plutôt que des nouilles…et parce que les nouilles, j’en ai un peu marre à force.

Après avoir rangé mon sac et demandé à l’aubergiste de m’écrire les noms des villes que je dois traverser pour me rendre à Shaxi, je pars à la recherche de la « gare du nord » avec tout mon barda sur le dos et le ventre. Je marche environ 45 minutes, en demandant mon chemin aux passants, qui m’indiquent tous une direction différente…super ! Un jeune finit par me conseiller de prendre le bus numéro 8. Je suis son conseil, et comme il prend la direction du sud, je comprends que la « gare du nord » est celle de Xiaguan, la nouvelle ville de Dali à 30 minutes de route. J’aurai pu marcher longtemps avant de la trouver !

Une fois arrivé, j’achète mon billet de bus pour Jianchuan (3h30 de trajet). Un truc pratique sur les billets de bus, c’est que le numéro d’immatriculation du bus est noté dessus. Comme tout le reste est en chinois, ça permet de le trouver facilement. J’en profite pour remercier le couple du blog Novo-Monde qui m’a fait connaître cette astuce et dont les anecdotes sont vraiment très agréables à lire. Je t’encourage à les suivre dans le tour du monde qu’ils font actuellement !

Outre le fait que, tout au long du trajet, le bus s’est arrêté pour livrer des colis et permettre à d’autres gens de monter avec leurs paniers remplis de fleurs séchées et d’autres sacs divers, la route fut très sympa (mais pas de photo parce que…la flemme !). Le cheminement à travers les montagnes offrait des paysages vraiment jolis, et m’a permis d’admirer l’architecture Bai que j’apprécie de plus en plus. Une fois à Jianchuan, je prends un minibus pour Shaxi. Ici aussi, on termine tous serrés les uns contre les autres, puisque de 7 places disponibles nous sommes arrivés à 11.

Une petite heure après, j’arrive à Shaxi qui semble être un village figé au milieu du temps. A part les voitures garées, le reste semble préservé du tourisme…pour combien de temps ? Comme d’habitude, je me perds un moment avant de demander de l’aide aux locaux pour trouver mon hôtel. Celui-ci est collé à un ancien théâtre de rue…magnifique ! Mais il te faudra attendre demain pour le voir, car la nuit tombe et la route m’a pas mal fatigué…

7 - 大理骑马 Dali : Balade à cheval et Vieille Ville, Chine
9 - 沙溪古镇 Shaxi, Village Perdu dans le Temps, Chine

Auteur: Morgan

Partager cet article sur

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *